Altered Carbon: la grande déception de la semaine

Vous en avez sans doute entendu parler: Altered Carbon, une série de science fiction, était un véritable événement sur Netflix à l’heure de sa sortie. Les internautes enthousiastes ont été au rendez-vous pour accueillir ce nouveau programme… jusqu’à ce que tout retombe comme un soufflé. Voyons pourquoi.

Un scénario intriguant

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’histoire proposée avait l’air plutôt convaincante. Nous vous en avions déjà parlé dans cet article: dans un monde où la réincarnation est possible, un criminel nommé Takeshi Kovacs est ressuscité 250 ans après sa mort pour résoudre un meurtre. Sa liberté dépend de son enquête et il a tout intérêt à être très observateur s’il souhaite vouloir trouver le repos éternel.

Bien que bénéficiant d’un scénario novateur, la série n’est finalement qu’un ramassis de références (Blade Runner en première ligne) qui plait aux puristes du genre mais peut vite passer pour de la copie. Cependant, l’intrigue est bien tournée, quoi qu’un peu complexe. Il faut attendre les tous derniers épisodes pour tout comprendre, ce qui oblige parfois à revisionner certains épisodes.
Néanmoins, la saison 1 d’Altered Carbon est un chef d’oeuvre d’immersion: on se plonge très facilement dans l’univers macabre de la série, on s’émerveille devant les gadgets. Le questionnement de la vie éternelle est bien amené. On aimerait seulement que la narration ne soit pas si lente et contemplative, mais cela ne dérange pas toujours: Altered Carbon vaut le coup d’être regardé, rien que pour le plaisir de se projeter dans un autre monde.

Une saison 2 en copié-collé

Si la majorité du public avait apprécié la première saison, il n’en a pas été de même pour la suivante. Sortie sur Netflix en février dernier, elle a déçu les plus convaincus. En effet, rien de nouveau n’a été apporté à la série. On dirait même qu’on est en train de revoir la saison 1 d’un point de vue différent. La chose ne serait pas si dérangeante si le casting n’avait pas été changé et si la narration ne nous embarrassait pas d’informations qui embrouillent le spectateur. Là encore, la simplicité des intrigues reste le point faible d’Altered Carbon.

Le scénario, cette fois-ci, n’a rien de policier et se concentre sur le personnage principal, développant une histoire dont on avait clairement pas besoin (histoire d’amour, missions inutiles…). Enfin, au-delà de la pauvreté de la saison 2, on se régale toujours autant sur les effets spéciaux et sur l’univers particulier de la série. Là, au moins, personne n’a été déçu. Pas sûr, en revanche, que cela éclipse totalement les premiers défauts. Une saison 3 semble être sur les rails mais, pour l’instant, nous ignorons si le public sera au rendez-vous après tant de déception.

Une troisième déception ?

Si vous vouliez plus d’Altered Carbon, vous allez être servis. Un film dérivé de la série, intitulé Altered Carbon: Resleeved, va sortir sur Netflix le 19 mars prochain. Cette fois, Takeshi Kovacs, le personnage principal, sera à nouveau là pour mener à bien une nouvelle mission. L’action est donc au rendez-vous mais, surprise, il s’agit maintenant d’un film d’animation. Voici les premières images qui ont été dévoilées:

Cette fois-ci, avec ce procédé d’animation, il semble difficile de s’immerger totalement dans l’univers qu’on aime tant. De plus, les graphismes sont vraiment laids: cette 3D dérange dors et déjà beaucoup de spectateurs potentiel. Espérons seulement que ce dérivé saura rendre une nouvelle jeunesse à une histoire déjà trop exploitée, sans nous refaire manger la même bouillie infâme que la saison 2. Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé les précédentes saisons d’Altered Carbon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *